Le bâton est une discipline traditionnelle incluse dans la pratique des arts martiaux. Cette pratique fût à l'origine de la création de l'un des trois grands arts internes, le Xingyiquan (le Poing de l'Unité et de l'intention).


Elle est réputée tant par sa valeur énergétique, liée au renforcement de la santé, que pour son efficacité en combat.


Elle est attachée à l'école du Xingyiquan tel que le Maréchal Yao Fei (héros chinois protégeant les frontières du nord) l'a conçue au XIIème siècle. Il s'agit du Bâton de Commandement du Général des Frontières.

Cette discipline se pratique au travers du maniement du bâton, seul ou avec un partenaire, dans différentes directions, sur attaque et défense, en linéaire et en circulaire.

La pratique interpelle immédiatement l'individu sur ses capacités à évoluer face à l'environnement, à l'adversaire, à la peur de perdre ou de se faire mal.

Ce travail aide à renforcer chaque individu en apprenant à s'orienter dans l'espace, à garder le contrôle de ses gestes en présence d'inconnus ou de situations conflictuelles.

Cette pratique enrichit et permet d'acquérir une coordination de travail. Elle nous incite à élargir notre regard, à prendre conscience de ce qui nous entoure.
Développant une capacité d'observation, l'individu augmente sa capacité d'agir quel que soit l'environnement.